GET > A la une > Explorer la dorsale médio-atlantique

Explorer la dorsale médio-atlantique

Oceanic Core Complex, 13°30’ – 13°20’ N (Dorsale Médio-Atlantique)

 

Deux chercheurs du laboratoire ont embarqué sur le navire océanographique "Pourquoi Pas ?" pour la campagne océanographique ODEMAR (Oceanic Detachments along the Mid-Atlantic Ridge ; chef de mission : J. Escartin IPGP/CNRS). Les voilà partis pour 35 jours de mer sur la dorsale médio-Atlantique. Vous pouvez suivre les actualités de cette campagne ici.

 

Les détachements océaniques sont reconnus comme un mode fondamental d’accrétion océanique et sont fréquents le long des rides lentes et ultra-lentes. Ces failles normales exhument, sur le fond océanique, des roches crustales profondes et mantelliques (core complex océaniques), et lorsqu’elles sont actives à l’axe, elles sont intrinsèquement liées à une déformation intense (sismicité) et à une activité hydrothermale et magmatique. La ride médio-atlantique concentre nombreuses failles de détachements et core complex océaniques entre 13° et 14°N et représente donc un laboratoire naturel pour leur l’étude. Dans le cadre du projet ODEMAR, nous nous focaliserons sur les systèmes de détachements actifs situés à 13°20’ N et 13°30’N.

 

Au cours de cette campagne, Valérie Chavagnac (Chercheur CNRS) et Thomas Leleu (UPS, doctorant) prélèveront les fluides hydrothermaux de haute température associés à ces systèmes de détachements.

Contacts

Valérie Chavagnac et Thomas Leleu

Afficher le pied de page