GET > A la une > En route pour les Terres Australes

En route pour les Terres Australes

TALISKER (Transfers across the lithosphere of Kerguelen) est un programme de deux ans financé par l'Institut Polaire Français (IPEV) pour sa réalisation sur le terrain. Dans le cadre très particulier et unique au monde du contexte géologique de Kerguelen, embryon de croûte continentale, TALISKER s'intéresse aux transferts de fluides (aqueux ou magmatiques) affectant la lithosphère de Kerguelen à différents niveaux structuraux, depuis le manteau supérieur jusqu'à la surface ainsi qu'à la migration et la dissémination des éléments dans l'océan Austral. C'est un programme qui regroupe des géologues, des microbiologistes et des océanographes.
Pour la campagne d'été 2013-2014 qui démarre, deux chercheurs du GET (Damien Guillaume et Michel de Saint Blanquat) et un doctorant (Léandre Ponthus) accompagnés d'un chercheur du LM2E-IUEM (Marc Le Romancer) vont travailler sur la péninsule Rallier du Baty pendant un mois puis sur la péninsule Courbet et sur le Plateau Central de Kerguelen. Les objectifs de la campagne sont l'étude de la mise en place de plusieurs complexes alcalins récents intrusifs dans les basaltes constitutifs du Plateau de Kerguelen (étude couplée pétro-géochimique-structurale), la prospection et l'étude des systèmes hydrothermaux actifs ainsi que des interactions roches-fluides-biosphères, enfin, des prélèvements destinés à la quantification des flux et des comportements des éléments du continent vers l'océan Austral.
TALISKER est porté par le GET (Damien Guillaume) et associe des chercheurs de plusieurs autres laboratoires; LEGOS, LM2E, LMV, IDES, LOCEAN, IPG, GEMOC.

Contacts :

Damien Guillaume, Michel de Saint Blanquat

Afficher le pied de page