GET > La Recherche > Les 5 Axes Transverses > A2 : Archéométrie

La Recherche

A2 : Archéométrie

image1
image2

Depuis de nombreuses années, des membres du laboratoire de spécialités multiples ont participé à des activités de recherche dans le domaine de l’archéométrie.

De solides collaborations avec des archéologues, ont abouti à des publications communes, à des co-encadrements d’étudiants, à la participation officielle dans des projets labellisés (PCR, projets UPEE, PRES, ANR, etc.), à la signature d’une convention avec le laboratoire TRACES (UMR5608).

Objectifs

Créer une synergie pour utiliser et développer des méthodologies basées sur des outils propres aux Sciences de la Terre et répondant à des enjeux archéologiques et historiques.

Effectuer des travaux de recherche qui s'articulent autour de l'utilisation des ressources minérales (métaux, sels, obsidienne, silex...) durant les périodes anciennes (préhistoire, protohistoire et histoire). Les enjeux archéologiques et historiques sont de comprendre les modalités d'extraction de ces ressources, de leur transformation et de leur diffusion éventuelle à plus ou moins longue distance.

Développer les méthodes de prospection pour obtenir des informations sur l’organisation, l’extension ou même la détection de sites anthropiques.

Participer à la formation d'archéomètres via le parc instrumental dont nous disposons.

Participants 

Intrinsèquement multidisciplinaire, l’axe archéométrie regroupera des membres de 6 équipes thématiques du GET :

Didier Béziat, métallogénie

Frédéric Christophoul, géomorphologie

Muriel Llubes, géophysique appliquée

Marguerite Munoz, minéralogie – géochimie

Philippe de Parseval, minéralogie

Franck Poitrasson, géochimie isotopique

Sonia Rousse, magnétisme

Olivier Vanderhaeghe, tectonique-géodynamique

et Jean Milot, doctorant (co-financement Université Paul Sabatier et Université Jean Jaurès)

Projets en cours :

  • « Archéodrone » est un projet piloté par l’Université Jean Jaurès, pour l’installation de capteurs géophysiques sur drone. Au-delà de son utilisation sur des sites archéologiques, si un tel outil est réalisé il permettra d’étudier rapidement de grandes parcelles (repérage des argiles, détection des paléo-chenaux, suivi de pollution …)
  • Etude géophysique des sites archéologiques urbains ou industriels (Centre Camille Julian, CIHAM, FRAMESPA, METIS, UMR Orient & Méditerranée, UMMISCO)
  • Ressources minérales, peuplements, territoires dans le monde égéen (coll. UMR TRACES, UMR GéoRessources)
  • Prospection, caractérisation et quantification des sites métallurgiques par des méthodes géophysiques, minéralogiques, et géochimiques (coll. IRAMAT-LMC/LAPA, TRACES, UMMISCO).
  • Traçabilité des métaux ferreux et non-ferreux de la mine à l’objet (coll. UMR TRACES).
  • Utilisation des isotopes du plomb et du fer pour caractériser les procédés métallurgiques anciens et tracer l'origine de minerais et objets métalliques retrouvés lors de fouilles de sites archéologiques (coll. UMR TRACES, co-encadrement de thèse).

Publications des 10 dernières années :

Coustures M.P. et Béziat D. (2015). Les expérimentations de réduction du minerai de fer dans les bas-fourneaux de la Montagne Noire. In : Fabre J.-M., Domergue C., Dabosi F. (dir.). Les Martys 2. Le fer romain de la Montagne Noire. 25 années de recherches pluridisciplinaires (1988-2013), supplément à la Revue Archéologique de Narbonnaise

Fabre J.-M., Rico Chr., Coustures M.-P., Béziat D. (2015). Paléosidérurgie antique, archéologie et histoire économique. Questions de méthodes à partir de quelques études de cas (France et Espagne). In : Gorgues Al. et Principal J. (dir.) Approche archéologique des économies antiques. Méthodologie et théorie – Actes du colloque de Madrid, Casa de Velázquez, 28-29 avril 2005, sous presse.

Robion-Brunner C., Haour A., Champion L., Béziat D., (2015). Iron production in the northern Benin: excavations at Kompa Moussékou. Journal of African Archaeology, Volume 13 (1), 2015, pages 39-57, DOI 10.3213/2191-5784-10263.

Coustures M.P., Dieudonné-Glad N., Dillmann Ph. et Béziat D. (2014). Tentative chemical characterization of a Roman smelting workshop (Oulches, France): from the ore to the finished product. In: B. Cech & Th. Rehren (eds) 2014. Early Iron in Europe. Instrumentum Monographies, 300p., 93-117.

Florsch N., Llubes M., Téreygeol F. (2012). Induced polarization 3-D tomography of ancient mine slag heaps, Near Surface Geophysics.

Baron S., Coustures M.-P., Béziat D., Guérin M., Huez J., Robbiola L. (2011). Lingots de plomb et barres de fer des épaves romaines des Saintes-Maries-de-la-Mer (Bouches-du-Rhône) : questions de traçabilité comparée, Revue Archéologique de Narbonnaise, 44, Dossier métallurgie, 71-98.

Baron S., Tamas C.G.¸ Cauuet B., Munoz M. (2011) - Lead isotope analyses of gold-silver ores from Rosia Montana (Romania): a first step of a metal provenance study of Roman mining activity in Alburnus Maior (Roman Dacia). Journal of Archaeological Science, 38, 1090-1100.

Girard J., Munoz M., Cauuet B., Polvé M., Aries S., Callegarin L. (2011) - Silver mines on the massif of Montaigu (Hautes-Pyrénées, France): an Aquitanian network for silver? Study on Lead isotopes. Archeosciences, 34, 235-241.

Téreygeol F., Arles A., Foy E., Florsch N., Llubes M. (2011). Dosages par fluorescence X portable d’ateliers médiévaux de production des métaux non ferreux : les exemples de Castel-Minier et d’Agnesserre (Aulus-les-bains, 09), Archéosciences.

Florsch N., Llubes M., Téreygeol F., Ghorbani A., Roblet P. (2010). Quantification of slag heap volumes and masses through the use of induced polarization: application to the Castel-Minier site, J.A.S, 1-14, doi:10.1016/j.jas.2010.09.027

Gilotte S., Landou F., Llubes M. (2010). Une campagne d’évaluation sur le site médiéval d’Albalat (Romangordo, Caceres), Mélanges de la casa de Velazquez, Nouvelle série, 40 (1), 273 – 285.

Coustures M.-P., Renoux G., Scaon C., Béziat D., Rico Ch., Dabosi F., Long L., Domergue C., Tollon F. (2007) : Le point sur une méthode de détermination de provenance des objets en fer de la sidérurgie ancienne. Aquitania, supplément 14-2, 145-150.

Coustures M.-P., Rico Ch., Béziat D., Long L., Djaoui D., Domergue C., Tollon F., (2006). Le point sur le fer des épaves sous-marines des Saintes-Maries-de-la-Mer (Bouches-du-Rhône). Le problème de sa provenance traité par l’archéométrie. Gallia, 63, 243-261.

Coustures M.P., Béziat D., Tollon F., (2004). Caractérisation des déchets paléométallurgiques de la phase ancienne du site de Pech Maho. in : L’établissement côtier de Pech Maho (Sigean, Aude) aux VIè-Vè s. av. J.C., E. Gailledrat & Y. Solier (dir.), Monographies d’Archéologie Méditerranéenne 19, p.449-455.

Coustures M.P., Béziat D., Tollon F. (2004). Des inclusions de scorie dans les fers anciens : pour quoi faire ? in : Le fer, M. Mangin (dir.), Collection "Archéologiques", (Editions Errance), p.146-148.

Tollon F. et Béziat D. (2004). Les chapeaux de fer. in : Le fer, M. Mangin (dir.), Collection "Archéologiques", (Editions Errance), p.35-36.

Coustures M.P., Béziat D., Tollon F., Domergue C., Long L. et Rebiscoul A. (2003). The use of trace element analysis of entrapped inclusions to establish ore-bar iron links : examples from two gallo-roman iron-making sites of France (Les Martys, Montagne Noire and Les Ferrys, Loiret). Archaeometry 45, 589-603.

Pastor L., Camerlynck C., Florsch N., Marmet E., Guérin R., Vanhoeserlande R., Mojica A., Llubes M., Tascon R. y R. Viel (2002), Respuesta de un dipolo magnético ante la presencia de características paleoambientales de sitios prehispanicos. Tecnociencia, 4, 2, 87-99.

Afficher le pied de page