A la une

Estimer l'humidité superficielle des sols par satellite

La zone semi-aride sahelienne qui a été la cible de l'étude
Les chercheurs du GET ont estimé pour la première fois l'humidité contenue dans les sols de régions semi-arides à l'aide de l'altimétrie satellitaire radar.

Quelle est la quantité de poussières atmosphériques provenant du Sahel ?

Quelle est la quantité de poussières atmosphériques provenant du Sahel ?
Si les émissions de poussières sont aujourd’hui relativement bien contraintes concernant les zones arides, il n’en va pas de même des régions semi-arides.

Quelle est la vitesse de recul des falaises côtières à long terme ?

©GET/Vincent Regard
Pour la première fois, une étude coordonnée par un chercheur du GET a permis de calculer cette vitesse de recul sur quelques milliers d'années.

L'altération chimique des roches répond au réchauffement climatique

Le fleuve Mackenzie, zone de l'étude. (©GET/Emilie Beaulieu)
Avant la fin du XXI siècle, la consommation de CO2 atmosphérique associée à l'altération pourrait augmenter de 50% dans les zones arctiques

Un nouveau regard sur le cycle de l’eau dans l’Himalaya

Vue de la chaine himalayenne à la longitude de Katmandou. A l'arrière plan, les sommets de la haute Chaîne (à gauche, le Manaslu, 8163 m); au premier plan, les fleuves himalayens à leur sortie des Siwaliks.
Dans l’Himalaya (Népal), l’infiltration des eaux de précipitations dans les réseaux de fracture du sous-sol module considérablement leur transfert vers les fleuves.

Nouvelles avancées dans la synthèse de particules de talc

Talc synthétique sub-micronique obtenu selon le nouveau procédé. Largeur photo: 5.2 cm (©GET/Angela Dumas)
Les chercheurs du GET déposent deux brevets et Angela Dumas, doctorante, est nominée au prix des Ingénieurs 2011.

Il y a 2 milliards d'années, les débuts de la tectonique moderne

Blocs de roches métamorphisées présentes dans la ceinture de roches vertes de Tera au Niger (province du Liptako). (©GET/Jérôme Ganne)
Les chercheurs du GET reculent le curseur marquant le début de la tectonique des plaques moderne d’environ 1 milliard d’années

Quand les chaînes de montagnes s’échappent… parce que trop molles !

Gneiss partiellement fondu intensément étiré dans la direction de l'échappement de la chaîne de Dharwar, Inde du Sud. La roche est datée à 2.56 milliards d’années, la déformation qui l’affecte se termine vers 2.51 milliards d’années.
Une étude menée au GET ouvre des perspectives nouvelles sur la déformation tridimensionnelle des chaînes de montagnes dites « chaudes ».

12 octobre : lancement du satellite Megha-Tropiques depuis l’Inde

Vue  d’artiste du satellite Megha-Tropiques  (© CNES)
Le GET est fortement impliqué dans la mission franco-indienne (CNES-ISRO) Megha-Tropiques qui a été lancée le 12 octobre depuis la base spatiale de Sriharikota (Inde).

La vie des galets dans les rivières

Une rivière péruvienne en tresse, l'un des sites de l'étude
A cause de son caractère chaotique, il est difficile d'estimer la vitesse de transport des galets de rivières, pourtant témoins de l'érosion des montagnes. Pour y parvenir, des chercheurs du GET proposent une méthode géochimique.
Powered by eZ Publish™ CMS Open Source Web Content Management. Copyright © 1999-2012 eZ Systems AS (except where otherwise noted). All rights reserved.