A la une

Identifier les mécanismes de formation de la toxine méthyl-mercure dans les océans

toxine méthyl-mercure dans les océans

Dans le cadre d’une collaboration avec des chercheurs du laboratoire Littoral, environnement et sociétés (LIENSs, CNRS / Université de La Rochelle), une équipe de chercheurs du laboratoire Géosciences environnement Toulouse (GET/OMP, CNRS / UPS / IRD / CNES) vient de mettre au point une technique originale d’analyse isotopique à l’échelle moléculaire qui leur a permis de déterminer pour la p...

Quand le Plateau du Tibet hésite entre affrontement et échappement…

Quand le Plateau du Tibet hésite entre affrontement et échappement…

Les hauts plateaux tels que l’Altiplano ou le Tibet sont des régions très épaissies de croûte continentale résultants d’une longue histoire de convergence puis de collision entre deux plaques lithosphériques. Paradoxalement, ces géants géologiques maintiennent une surface topographique et une base très plates, du fait de la chaleur qu’ils ont accumulée et donc de leur faible viscosité.

Le soufre et l'or

Une photo obtenue par microscopie électronique à balayage de nano- et microparticules d’or (points brillants) qui se sont déposées, avec des cristaux de pyrite de différente taille (gris), à partir d’une solution hydrothermale contenant du soufre et de l’or dans une expérience en laboratoire.

Une étude menée par des chercheurs du GET explique la formation des gisements d'or

La traque aux métaux rares

La traque aux métaux rares

Une étude menée au GET explique la présence de métaux rares dans les skarns

Les saisons du Jurassique

Bélemnites du Jurassique (© Dera@GET)

Un cycle orbital de 9 millions d'années contrôle la dynamique des saisons au Jurassique

Sur la frontière continents-océans

Estuaire de l'Amazone

Des particules issues de l'érosion des continents se dissolvent dans l'océan

Pourquoi la faune arctique est-elle aussi fortement contaminée par le mercure ?

Le Polarstern, brise-glace allemand de Alfred-Wegener-Institut Helmholtz-Zentrum für Polar- und Meeresforschung. © Michael Trapp

Les premières mesures de mercure dans l’océan Arctique central, au-delà de 79°N montrent que du méthyle-mercure est produit à l’endroit même de la production planctonique primaire, ce qui pourrait expliquer les taux très élevés de mercure observés chez les animaux du sommet de la chaîne trophique arctique.

Observatoire Fond de Mer EMSO-Açores

Manœuvre de bord de la station SEAMON. Crédit : Alain Castillo

Campagne Océanographique MoMARSAT’15

Amazone, des crues exceptionnelles en 2015

Inondation à Zarameriza (Haut Marañón)

Pérou : l’Amazone en passe d'atteindre un niveau de crue équivalent celui, historique, de 2012.

La Terre en surchauffe

Profil latéritique en Afrique de l'Ouest (© J.-J. Braun, GET)

Les isotopes du lithium racontent l'histoire climatique du Cénozoïque

Powered by eZ Publish™ CMS Open Source Web Content Management. Copyright © 1999-2012 eZ Systems AS (except where otherwise noted). All rights reserved.