Spectrophotomètre d'absorption atomique four

Contact : Carole CAUSSERAND (Assistante Ingénieur, CNRS)

spectrofour

La spectrométrie d’absorption atomique four permet le dosage mono-élémentaire des cations en traces de l’ordre du µg/L dans des échantillons liquides.

Pour cela un tube en graphite placé dans l’axe optique du spectromètre est chauffé par effet de Joule suivant un programme électrothermique adéquat et balayé par un gaz inerte.

Une gouttelette de l’échantillon est introduite à l’intérieur du tube en graphite, ensuite le cycle thermique se déroule en trois étapes principales : Séchage, décomposition et atomisation.

Pendant l’étape d’atomisation à de très hautes températures (2550°C), l’atténuation des rayonnements de la lampe par l’atomisation dans le volume étroit du tube en graphite peut-être mesurée avec une très bonne sensibilité. (Voir principe de mesure dans le paragraphe sur le spectrophotomètre d’absorption atomique flamme).

Exemples de limite de quantification : Al 4µg/L, Cu 1 µg/L, Zn 1 µg/L.

Spectrophotomètre d’absorption atomique four Perkin Elmer, AAnalyst 600, passeur d’échantillons AS800, logiciel Winlab

Spectrophotomètre d’absorption atomique four Perkin Elmer, AAnalyst 600, passeur d’échantillons AS800, logiciel Winlab

Powered by eZ Publish™ CMS Open Source Web Content Management. Copyright © 1999-2012 eZ Systems AS (except where otherwise noted). All rights reserved.