Altération incongruente et mécanisme de couplage tectonique et cycle du carbone dans les chaînes de montagnes

Séminaire le 19 mars 2019 de 14h00 à 15h00
Salle Pyrénées Salle Pyrénées
Albert Galy

Professeur, Université de Lorraine - CRPG - Nancy

Initiée par les études pétrographiques des roches métamorphiques et ignées et formalisée par Bowen, la notion de réaction chimique à l’équilibre a permis de conceptualiser et de quantifier un grand nombre de processus géologiques. Cette idée est à la base de bien des modèles de quantification des processus de surface, de la formation des minéraux des sols aux cycles chimiques des éléments à l’échelle globale.  Cependant, il a été montré que bien des systèmes  étaient hors équilibres et là encore bien souvent la biologie a été pointée du doigt pour maintenir un système hors équilibre. En utilisant un certain nombres d’exemples, mais plus particulièrement les processus d’altération dans les chaînes de montagnes, je montre que même lorsque l’impact de la biologie est réduit, les réactions chimiques de dissolution des roches suivent plutôt des processus hors équilibre. Je discuterai, ensuite, des mécanismes de couplage entre le cycle du carbone et les mécanismes d’érosion physique dans les chaînes de montagnes.

Powered by eZ Publish™ CMS Open Source Web Content Management. Copyright © 1999-2012 eZ Systems AS (except where otherwise noted). All rights reserved.