GET > A la une

A la une

Crue historique du fleuve Amazone

Vue aérienne de l'inondation près de la ville d'Iquitos (Pérou) en avril 2012. (©SENAMHI-Pérou/M. Paredes)
Le 16 mai 2012, le niveau de l'Amazone à Manaus a dépassé son record historique de 1902.

Quel est le rôle du climat dans les fluctuations des fleuves guyanais ?

Les rapides de l'Oyapock (©GET/L. Maurice-Bourgoin)
Les chercheurs du GET mettent en évidence des connexions entre les débits des fleuves guyanais et les températures de surface des océans Pacifique et Atlantique

Le jour où la circulation thermohaline s'arrêta...

Variations de température et de sailinité de l'océan jurassique pour un triplement de la quantité de CO2 atmosphérique
Il y a 183 millions d'années, au Jurassique, un réchauffement brutal du climat a provoqué l'effondrement de la circulation thermohaline de l'océan

Médaille de bronze du CNRS

Médaille de bronze du CNRS
Jeroen Sonke, chargé de recherche CNRS au GET, reçoit la médaille de bronze du CNRS

Estimer l'humidité superficielle des sols par satellite

La zone semi-aride sahelienne qui a été la cible de l'étude
Les chercheurs du GET ont estimé pour la première fois l'humidité contenue dans les sols de régions semi-arides à l'aide de l'altimétrie satellitaire radar.

Quelle est la quantité de poussières atmosphériques provenant du Sahel ?

Quelle est la quantité de poussières atmosphériques provenant du Sahel ?
Si les émissions de poussières sont aujourd’hui relativement bien contraintes concernant les zones arides, il n’en va pas de même des régions semi-arides.

Quelle est la vitesse de recul des falaises côtières à long terme ?

©GET/Vincent Regard
Pour la première fois, une étude coordonnée par un chercheur du GET a permis de calculer cette vitesse de recul sur quelques milliers d'années.

L'altération chimique des roches répond au réchauffement climatique

Le fleuve Mackenzie, zone de l'étude. (©GET/Emilie Beaulieu)
Avant la fin du XXI siècle, la consommation de CO2 atmosphérique associée à l'altération pourrait augmenter de 50% dans les zones arctiques

Un nouveau regard sur le cycle de l’eau dans l’Himalaya

Vue de la chaine himalayenne à la longitude de Katmandou. A l'arrière plan, les sommets de la haute Chaîne (à gauche, le Manaslu, 8163 m); au premier plan, les fleuves himalayens à leur sortie des Siwaliks.
Dans l’Himalaya (Népal), l’infiltration des eaux de précipitations dans les réseaux de fracture du sous-sol module considérablement leur transfert vers les fleuves.

Nouvelles avancées dans la synthèse de particules de talc

Talc synthétique sub-micronique obtenu selon le nouveau procédé. Largeur photo: 5.2 cm (©GET/Angela Dumas)
Les chercheurs du GET déposent deux brevets et Angela Dumas, doctorante, est nominée au prix des Ingénieurs 2011.
Afficher le pied de page