GET > A la une

A la une

L'érosion des continents et le climat

(c) Sebatien Carretier@GET

Publication d'une synthèse sur les liens érosion-climat au Chili

Du cadmium dans le cacao?

Du cadmium dans le cacao?

On vous dit tout sur le cadmium dans le cacao…  

La géodynamique chimique doit être révisée

©Saint Blanquat@GET (mission Talisker)

La Géodynamique Chimique (Chemical Geodynamics) se base sur le paradigme selon lequel la composition isotopique des basaltes des îles océaniques (OIBs) est à l'équilibre avec les principales sources mantelliques de ces derniers. C’est dans le cadre du projet sur les interactions entre magmas, roches et fluides et les études des enclaves des basaltes océaniques que les chercheurs du GET (CNRS...

Mercure dans l’océan Arctique : quand la toundra sert de passeur

Mercure dans l’océan Arctique : quand la toundra sert de passeur

Pourquoi l’océan Arctique et sa faune sont-ils si contaminés par le mercure, alors qu’ils sont éloignés des principales sources de pollution ? C’est cette vieille énigme que vient de résoudre une équipe internationale, impliquant notamment des chercheurs du CNRS, du Desert Research Institute et de l’Université du Colorado (États-Unis). Ils démontrent que la végétation et les sols de la...

De l'histoire de la Terre à la mécanique quantique

De l'histoire de la Terre à la mécanique quantique

Un outil isotopique pour mieux comprendre le passé de la Terre

Nouvelles frontières à l’interface fluide-roche

Schéma des processus qui impactent la réactivité et le transport des éléments chimiques, depuis la surface du cristal jusqu’à celle du pore.

Un des enjeux consiste à comprendre comment évoluent dans l’espace et le temps ces interactions entre l’eau, le CO2 et les roches.

Instabilité du flanc est du Piton de la Fournaise (la Réunion) détectée par INSAR

Instabilité du flanc est du Piton de la Fournaise (la Réunion) détectée par INSAR

Le Piton de la Fournaise est l'un des plus actif volcan basaltique du monde, avec 44 éruptions entre 1998 et 2015.

Il y a 300 millions d’années : le climat de la Terre sous l’emprise de la tectonique

Topographie des continents à 310 millions d’années, en mètre au-dessus de la mer, telle qu’utilisée dans le modèle GEOCLIM

Les causes des fluctuations du climat de la Terre aux échelles de temps très longues (>1 million d'années) restent encore largement méconnues. C’est dans le cadre théorique de la  reconstruction du cycle géologique du carbone que les chercheurs du GET (CNRS, Université Toulouse 3 Paul Sabatier, IRD, CNES) et du CEREGE (CNRS, Université Aix Marseille, IRD, Collège de France) tentent d...

Afficher le pied de page