GET > Équipements > Plateformes Techniques > Géochimie et Minéralogie Expérimentales > Cellule potentiométrique / Electrodes à hydrogène

Équipements

Cellule potentiométrique / Electrodes à hydrogène

Contact : Pascale BENEZETH (Chargée de recherche, CNRS)

Cellule à hydrogène.

Cellule à hydrogène.

Le principal avantage de cette cellule à hydrogène est de permettre la mesure «in situ» du pH jusqu’à des températures de 300°C et des pressions de 100 bars. Elle permet d'étudier de manière très précise toute réaction mettant en jeu des protons aussi bien d’un point de vue équilibre que cinétique.

Les électrodes à hydrogène permettent ainsi d'obtenir des données précises à la fois sur :

  • la solubilité des minéraux et leur cinétique de dissolution / précipitation,
  • la spéciation chimique des métaux en solution aqueuse,
  • leur complexation avec des anions organiques et inorganiques,
  • les constantes de dissociation d'acides organiques et inorganiques,
  • ainsi que les propriétés surfaciques des minéraux et des bactéries ou l'adsorption de métaux à leur surface.
Afficher le pied de page